AutoPilot : le pilotage automatique des Tesla est dangereux !

Un rapport ministériel interne allemand juge dangereuse la fonction AutoPilot des Tesla. Son pilotage automatique représenterait un danger considérable pour la circulation.

Fin septembre, une Tesla Model S était entrée en collision avec un autocar dans le nord de l’Allemagne, sans faire de blessé grave. Alors que son mode pilotage automatique était engagé, une enquête a été menée pour vérifier la fonction. La conclusion d’un rapport ministériel interne serait que cette fonctionnalité serait dangereuse, c’est ce que prétend Der Spiegel.

En substance, Der Spiegel révèle que le rapport ministériel interne juge dangereuse la fonction de pilotage automatique des Tesla. Il est notamment souligné qu’à aucun moment, le conducteur d’une Model S ne peut déléguer totalement la conduite à l’AutoPilot, car, si ce système perd le contrôle de la situation, il n’en est pas averti. « Le pilote automatique perd le contrôle, mais le conducteur n’est pas prévenu », dénonce le rapport.

Pour l’heure, Tesla ne s’est pas encore exprimé au sujet de ce rapport ni sur la question de la dangerosité de son AutoPilot.

Pourquoi l’AutoPilot a-t-il été homologué en Europe ?

Cette importante lacune dans le système de pilotage automatique des Tesla pose bien évidemment la question de savoir pourquoi la fonction AutoPilot a été homologuée en Europe malgré la dangerosité constatée.

Il suffit qu’un certificat de conformité soit accordé par n’importe quel État membre pour que celui-ci soit valide dans toute l’Europe et que le véhicule en question soit mis en vente partout. En l’occurrence, ce sont les Pays-Bas qui ont homologué la Model S. Pour comprendre la situation, le ministère allemand s’est entretenu avec les autorités bataves en charge de cette homologation.

« La législation concernant le conducteur est claire en Allemagne. Indépendamment de l’utilisation de ce qu’on appelle le pilote automatique, le conducteur doit constamment contrôler son véhicule », a rappelé le ministère allemand. Un discours qui est le même chez Tesla : « Nous avons toujours été clairs avec nos clients sur le fait qu’AutoPilot est un système d’assistance à la conduite qui nécessite que le conducteur soit vigilant à tout moment […] Quand il est utilisé correctement, AutoPilot réduit la charge de travail du conducteur et fournit une sécurité supplémentaire par rapport à la conduite purement manuelle. »

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here