Aux États-Unis, Google propose des avis pour rivaliser avec TripAdvisor

Plus besoin d’aller sur TripAdvisor aux États-Unis, Google propose une nouvelle fonctionnalité qui donne des avis du public… des sites Eater et Serious Eats.

Les plateformes qui publient des avis du public sur les restaurants ont du souci à se faire. C’est notamment le cas de TripAdvisor, mais aussi de Yelp. En effet, Google vient de lancer une nouvelle fonctionnalité uniquement aux États-Unis pour le moment.

Désormais, en plus de la localisation géographique et des horaires d’ouvertures, le moteur de recherche de Google affiche des liens vers des avis du public. Les avis en question proviennent des sites Eater et Serious Eats. La fonction concerne les restaurants, les cafés et les bars. Par exemple, l’outil nous indique que RedFarm, dans le quartier de West Village à New York, fait partie des adresses les plus recherchées en matière de restaurant chinois, ou que Lafayette Grand Cafe and Bakery est une référence de la pâtisserie française à New York.

Une concurrence déloyale ?

Alors que Google est dans le collimateur de plusieurs pays pour ses abus de position dominante, notamment au sein de son moteur de recherche, le lancement de cette nouvelle fonctionnalité est un véritable risque pour la firme de Mountain View.

Il ne faut en effet pas oublier que Google est dans la tourmente parce que son moteur de recherche est accusé de favoriser ses propres services au détriment de ceux de la concurrence. Re/code accuse d’ailleurs déjà la firme californienne de « noyer » les résultats de TripAdvisor et Yelp pour privilégier les résultats de ses propres outils. Le fait que la fonction soit lancée uniquement aux États-Unis pour le moment n’y change rien vu que les États-Unis s’intéressent aussi aux abus de position dominante de Google. Elle pourrait donc donner lieu à une nouvelle bataille.

Il est à noter que rien n’est pour le moment dit au sujet du lancement de cette fonctionnalité ailleurs qu’aux États-Unis. On ne sait donc pas si elle va prochainement arriver en France.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 2]
PARTAGER
Article précédentUne firme coréenne développe des batteries innovantes pour l’Apple Car
Article suivantDisney parie sur le streaming sportif : 1 milliard de dollars !
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here