Accueil » Technologie » Avec sa N1, Nokia promet la différence

Avec sa N1, Nokia promet la différence

Dévoilée au mois de novembre, la tablette N1 sera commercialisée en Chine en janvier. À son sujet, Nokia promet la différence.

En ayant cédé à Microsoft sa division mobile, Nokia ne peut pour le moment pas se relancer sur le marché des smartphones. Qu’à cela ne tienne, cela n’empêche pas la marque finlandaise de se profiler à nouveau sur le marché mobile, mais avec une tablette : la N1. Preuve de son indépendance retrouvée, cette tablette ne fonctionnera pas sous Windows Phone, mais sous Android 5.0 Lollipop.

Dévoilée au mois de novembre, cette N1 embarque un écran de 7,9 pouces doté d’une résolution de 2 048 x 1 536. Si ses 2 Go de RAM, ses 32 Go d’espace de stockage et ses capteurs photo de 8 et 5 mégapixels sont parfaitement dans la tendance du marché, cette N1 se différencie des principales tablettes du marché en adoptant non pas un processeur ARM, mais un processeur Atom d’Intel (Z3580) cadencée à 2,4 GHz. Autre singularité de taille, elle disposera d’un connecteur USB type-C, sot un connecteur réversible, ce qui est une première pour une tablette.

Avec ses 6,9 millimètres d’épaisseur et son poids de 318 grammes, la N1 et plus fine et plus légère que l’iPad Mini d’Apple, ce qui la positionne en concurrence directe avec ce modèle.

Annoncée aux alentours de 250 dollars, la N1 sera commercialisée dès le mois de janvier en Chine selon les médias sociaux. Dans une seconde phase, elle sera ensuite proposée en Russie, puis à certains marchés choisis en Europe.

Alors que le marché des tablettes est un peu à la peine, Nokia promet la différence en promettant « une tablette pour les consommateurs qui n’ont pas encore trouvé le produit qui leur convienne ».

Il est à souligner que cette N1 s’inscrit dans une stratégie à long terme de Nokia, celle de revenir sur le marché du mobile, un retour qui devrait se faire par la commercialisation d’appareils autre que les smartphones à courte échéance, via des accords de licence. « Notre but est de commencer à proposer sous licence notre marque en dehors des domaines où nous ne pouvons pas le faire, et ce dès ce trimestre », a récemment déclaré Ramzi Haidamus, à la tête de Nokia Technologies. Les produits en question devront bien évidemment être en corrélation avec les valeurs de la marque.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Grâce à la start-up française Lëkki, le Nokia 3310 est de retour

Bestseller à son époque, le Nokia 3310 est de retour grâce à Lëkki

Dans les années 2000, le Nokia 3310 était un téléphone mobile mythique qui a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *