Avec Signal, Facebook compte séduire les journalistes

Comment rattraper Twitter dans le domaine de l’actualité ? Facebook lance Signal, un nouvel outil qui doit séduire les journalistes.

Entre l’algorithme gérant le fil d’actualités qui n’est pas vraiment adapté au temps réel et l’utilisation même du réseau social qui est plus orienté sur la personne, Facebook n’est pas véritablement adapté à l’actualité. Cela ne signifie pas pour autant que l’entreprise de Mark Zuckerberg va laisser le terrain libre à Twitter.

C’est donc pour concurrencer Twitter dans le domaine de l’actualité que Facebook lance Signal. En étant une plateforme permettant de repérer les contenus viraux sur Facebook et Instagram, Signal vise à séduire les journalistes.

Grâce à Signal, les journalistes pourront identifier les tendances de l’actualité en fonction des contenus publiés sur les réseaux sociaux. Ils pourront aussi créer des « collections », par exemple l’ensemble des sénateurs américains, pour connaitre en temps réel leurs publications.

Le but est donc que Facebook et Instagram deviennent à terme des sources de contenus pertinents pour les journalistes, bien évidemment au détriment de Twitter. Car, au final, chaque citation médiatique en provenance d’un réseau social assure la promotion du réseau d’où la citation provient.

Avec Instant Articles et maintenant Signal, Facebook multiplie les appels en vue d’attirer les médias, d’autant plus que l’application Mentions, jusqu’alors réservée aux célébrités, a été ouverte aux journalistes au profil certifié, ce qui leurs permet notamment de publier des vidéos en direct.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité