Avec Smart Home, Samsung s’attaque au marché de la maison connectée

La domotique n’est pas nouvelle, mais peine à trouver sa voie. Avec l’arrivée de Smart Home, Samsung pourrait bien bousculer tout le marché.

Avec la domotique, le principe de la maison connectée ne date pas d’aujourd’hui. Pourtant, au niveau de l’offre, c’est bien maigre. Hormis Philips qui propose ses ampoules LED Hue pilotables par une application mobile, ou certain fournisseur d’accès à internet qui incluent des services de vidéosurveillance, de détection anti-intrusion, de monitoring et d’alarmes, l’offre commerciale est pratiquement nulle.

En dévoilant son Smart Home, un service complet, Samsung s’attaque à un marché quasiment vide, ce qui pourrait bien bousculer certaines habitudes en matière de maison connectée.

Le concept de Samsung est d’ailleurs hyper simple. Grâce à une seule application accessible via le Cloud, une personne pourra utiliser un smartphone, une tablette, une smartwatch, un ordinateur ou un quelconque écran tactile pour piloter ses éclairages, son chauffage, sa climatisation ou encore tout son électroménager. Plus intéressant encore, grâce à son protocole Smart Home Protocol (SHP), la plateforme Smart Home sera également ouverte aux systèmes concurrents.

Si tout n’est pas encore connecté, Samsung propose déjà trois services :

  • Device Control : ce service permet de contrôler à distance tous les appareils connectés de la maison, que cela soit ses appareils électroménagers connectés ou ses appareils électroménagers connectés.
  • Home View : ce service utilisera les caméras intégrées à différents appareils pour pouvoir surveiller à distance ce qui se passe chez soi.
  • Smart Customer Service : ce service supervisera les appareils connectés afin de détecter les dysfonctionnements, voire de joindre le service après-vente.

Il est certain que d’autres services compléteront prochainement cette offre. Mais une chose est certaine, Samsung semble vouloir foncer sur ce créneau.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFree Mobile : que va-t-il advenir de l’antenne de Lys-Lez-Lannoy ?
Article suivantPadFone X : ASUS passe à Android 4.4 KitKat

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here