Ballotage à la nomination du président de France Télévisions

Après deux votes, la désignation du nouveau président de France Télévision est toujours dans une situation de ballotage.

C’est ce mercredi que le collège du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) s’est réuni pour désigner le nouveau président de France Télévisions. Alors qu’une majorité de cinq voix est nécessaire pour être nommée, Delphine Ernotte (Orange) est arrivée en tête du premier vote avec 4 voix. Elle a devancé Pascal Josèphe (IMCA) avec 3 voix, Rémy Pflimlin (le PDG sortant) avec 1 voix, alors que les autres prétendants, Nathalie Collin (la Poste), Cyrille du Peloux (Veolia), Robin Leproux (ex-M6) et Christophe Beaux (Monnaie de Paris), n’ont reçu aucune voi.

Jeudi, dans un second vote, Delphine Ernotte et Pascal Josèphe se sont retrouvés au coude à coude avec 4 voix chacun.

Alors que la situation est toujours en ballotage après deux votes, le CSA a indiqué dans un communiqué que les deux candidats seraient à nouveau auditionnés ce jeudi après-midi pour sortir de l’impasse.

Si la nomination de Pascal Josèphe ne serait pas une surprise vu qu’il a occupé des fonctions de direction au sein de TF1, La Cinq, et France Télévisions dans les années 1980 et 1990, celle de Delphine Ernotte serait plus surprenante vu qu’elle a effectué toute sa carrière au sein de l’opérateur téléphonique Orange et qu’elle ne possède donc aucune expérience des médias.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAdBlock Plus : les outils antipubs ne sont pas illégaux !
Article suivantAssistant personnel : Yahoo! prépare Index

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here