Barack Obama répond à des phénomènes de YouTube

Trois phénomènes de YouTube ont été invités à la Maison-Blanche pour poser des questions à Barack Obama.

Ayant déjà utilisé YouTube, Facebook et Reddit pour diffuser son message auprès d’une large audience, sans le filtrage journalistique, le président Barack Obama est un habitué des réseaux sociaux. Il a récidivé jeudi en conviant à la Maison-Blanche trois phénomènes de YouTube.

Bethany Mota, Hank Green et GloZell Green cumulent plus de 1,5 milliard de vues sur YouTube. Il s’agit d’une blogueuse, d’un cyberdivertisseur et d’une comédienne aux lèvres vertes. Ce trio de phénomènes a soumis le président américain à un feu de questions, parfois irrévérencieuses.

Barack Obama a été amené à s’exprimer sur ce qu’il voulait faire quand il était petit, la légalisation du cannabis, l’utilisation des drones américains pour tuer des suspects d’actes terroristes, le harcèlement sur internet, la censure en Chine, les droits de l’homme en Corée du Nord, etc., avec un ton tantôt irrévérencieux, tantôt flatteur.

Par exemple, lorsque le sujet des frères Fidel et Raul Castro a été abordé, l’auto proclamée « Reine de YouTube » GloZell a sorti mauvais jeu de mots associant « dick » (« bite ») et « dictateur », ce qui a laissé Barack Obama sans réaction. La jeune femme s’est également fait remarquer en offrant au président du rouge à lèvres vert pour « sa première femme », avant de se reprendre pour dire « première dame ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here