BBC : Apple bafoue toujours les conditions de travail

Après déjà plusieurs polémiques au sujet des conditions de travail chez les sous-traitants d’Apple, un reportage de la BBC vient en remettre une couche à ce sujet.

Il y a quatre ans, c’était une vague de suicide chez le sous-traitant chinois Foxconn qui avait poussé Apple à prendre des mesures pour améliorer les conditions de travail chez ses tout traitants en Asie. Selon un documentaire de la BBC diffusé la semaine dernière, le groupe californien bafoue toujours les conditions de travail.

Pour ce reportage-choc, des journalistes ont réussi à s’infiltrer dans une usine Pegatron qui fabrique des iPhone.

Il a notamment été constaté que les heures supplémentaires obligatoires sont toujours en vigueur, mais aussi que les travailleurs sont obligés de participés à des réunions non payées et de vivre dans des dortoirs surpeuplés. Il est par exemple fait mention d’un ouvrier qui a dû travailler durant 18 jours d’affilée, sans journée de repos.

Le documentaire de la BBC pointe également du doigt la production d’étain en Indonésie, une production qui s’alimente auprès de mine illégale faisant notamment travailler des enfants.

Jeff Williams, vice-président d’Apple responsable des opérations, a répondu par courriel aux employés du groupe au Royaume-Uni. Il écrit par exemple : « L’émission de BBC Panorama prétend qu’Apple n’a pas amélioré les conditions de travail. Permettez-moi de vous dire que rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité ».

Par cet e-mail, la direction d’Apple indique avoir effectué 630 audits de ses fournisseurs en 2014, que chacune de ces vérifications a détectés des problèmes que la firme de Cupertino recherche à éliminer. Il est mentionné que dans 93% des cas, la limite des 60 heures de travail est respectée alors qu’elle était de 70 heures il y a encore quelques années.

Li Qiang, de China Labor Watch, répond pour sa part : « Apple est toujours en train de trouver des excuses pour ses engagements non réalisés », ajoutant : « Nous nous concentrons sur ce que fait Apple, pas ce qu’il dit ».

Richard Locke, professeur à l’Université Brown et président du Conseil consultatif scientifique d’Apple, un groupe indépendant travaillant pour améliorer les conditions de travail chez ses fournisseurs, a pour sa part déclaré que faire respecter les horaires de travail demeure un problème persistant pour Apple et d’autres sociétés. Il se dit tout de même « extrêmement impressionné » de tous les efforts entrepris par Apple sur les questions de travail.

Qui faut-il croire, la BBC ou Apple ? Certainement les deux, que de gros efforts sont entrepris, mais qu’il reste encore beaucoup de progrès à faire.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCadillac : premières photos de la nouvelle CTS-V
Article suivantThe Pirate Bay n’est toujours pas mort

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here