BH03 : Goodyear présente un pneu intelligent pour recharger une voiture électrique

Le Salon de Genève n’est pas seulement l’occasion de découvrir de belles carrosseries ou des moteurs puissants, c’est aussi la possibilité de découvrir des innovations au niveau des pneumatiques comme le prouve Goodyear.

Habituellement, l’actualité d’un salon automobile comme celui de Genève se focalise sur les belles carrosseries, les moteurs puissants ou encore les concept-cars qui définissent la voiture de demain. Une fois n’est pas coutume, le manufacturier Goodyear a marqué les esprits de l’édition 2015 du salon genevois en présentant le BH03, un pneu intelligent qui peut recharger une voiture électrique.

Le principe du BH03 est simple. Lorsque la voiture roule, le frottement des pneus sur le revêtement de la chaussée provoque de la chaleur, une chaleur qui est jusqu’à maintenant inexploitée. Une couche de matériau thermopiézoélectrique est en fait capable de transformer cette chaleur en électricité.

La partie « piézo » de cette couche est pour sa part capable d’utiliser la déformation mécanique des flancs du pneu pour produire de l’électricité.
De fait, le BH03 est doté de deux systèmes de production d’électricité dans le but de recharger une voiture électrique.

Grâce à sa composante « thermo », ce pneu intelligent est tout autant capable de produire de l’électricité à l’arrêt, lorsque le pneu est soumis à une contrainte thermique, par exemple exposé au soleil.

Il est à préciser que si Goodyear présente le concept de son pneu, il est par contre avare des détails relatifs au rendement de ce pneu.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle : Android Lollipop passe en version 5.1
Article suivantLancement de satellite : les Émirats arabes unis passent commande au Japon

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Quand les pneus coûtent 1000 fois plus cher que l’énergie qu’ils produisent, tout en étant jetables, on peut se demander où est l’intelligence et l’intérêt de l’électrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here