Bientôt un Service Pack 4 non officiel pour Windows XP ?

Microsoft a beau avoir arrêté le support officiel de Windows XP, ce système d’exploitation équiperait toujours près d’un quart des ordinateurs à travers le monde. Pour remplacer la firme de Redmond, des développeurs sont en train de concevoir un Service Pack 4 non officiel pour Windows XP.

Officiellement, Windows XP n’est plus pris en charge par Microsoft depuis le 8 avril dernier, ce qui n’empêche pas ce système d’exploitation d’être encore déployé sur près d’un quart des ordinateurs à travers le monde.

Même si Microsoft a annoncé que les signatures de l’antivirus Security Essentials continueront à être mise à jour jusqu’en juillet 2015, un antivirus ne colmate pas les failles d’un système d’exploitation. C’est pour tenter de remédier à ce problème que des développeurs sont en train de préparer un ensemble de correctifs qui pourrait être qualifié de Service Pack 4 non officiel.

Proposé en bêta 3 par Harkaz, ce Service Pack 4 embarque des correctifs pour la plupart des composants de Windows XP, à commencer par toutes les mises à jour déployées par Microsoft jusqu’en mai 2014, ce qui concerne Windows XP, mais aussi Windows XP Media Center Edition, Tablet PC ou encore .NET Frameworks.

Par la même occasion, ce SP4 supprimera MSN Messenger qui n’est désormais plus fonctionnel pour le remplacer par la dernière version en date de MSN Explorer, mais modifiera également la base de registre pour autoriser la recherche des mises à jour déployées pour certaines éditions de Windows XP toujours prises en charge par Microsoft.

Il est à préciser que si l’initiative de Harkaz est parfaitement louable, elle pourrait susciter des vocations auprès des hackers, c’est-à-dire leur donner l’idée de proposer des soi-disant Service Pack officieux truffés de malwares.

Windows XP : bientôt un Service Pack 4 officieux ?
Windows XP : bientôt un Service Pack 4 officieux ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLes smartphones 64 bits débarquent en force
Article suivantAura H2O : Kobo annonce une liseuse étanche

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here