BitTorrent : paranoïa sur la « curiosité » de Windows 10

Est-ce Windows 10 serait trop curieux ? Aux yeux de certains trackers BitTorrent, le nouveau système d’exploitation de Microsoft serait trop intrusif et c’est pour cette raison que l’OS est bannit.

Suite à la polémique qui a suivi le lancement de Windows 10, on sait que le nouveau système d’exploitation de Microsoft est un peu trop intrusif. Il est pourtant possible de limiter grandement cette curiosité vis-à-vis des données personnelles des utilisateurs en configurant le système de manière à le rendre muet.

Nonobstant cela, une rumeur a circulé la semaine dernière pour annoncer que Microsoft pourrait bloquer les jeux piratés installés sur un ordinateur équipé de Windows 10, une rumeur fondée sur les conditions d’utilisation du système d’exploitation. En fait, l’information semble largement exagérée : la surveillance ne s’applique pas aux applications et jeux installés, mais uniquement à ses propres services (Xbox Live, Skype ou OneDrive).

Malgré toutes les polémiques qui entourent Windows 10, la réalité est qu’il s’agit d’une tempête dans un verre d’eau lorsqu’on prend le temps d’analyser sereinement la situation. Malgré cela, une certaine paranoïa semble gagner certaines personnes.

Ce sont les administrateurs des sites de partage BitTorrent qui sont véritablement en train de devenir paranoïaques. Sans aucune preuve, ils estiment que Windows 10 est vraiment trop intrusif pour leurs activités et ont décidé de tout bonnement exclure les utilisateurs du dernier système d’exploitation de Microsoft.

Selon TorrentFreak, cela concerne notamment le tracker iTS, alors que les trackers BB et FSC envisageraient de procéder au même blocage.

Sur Reddit, un administrateur explique « avoir officiellement banni » Windows 10, car « il enverrait les données de vos disques locaux directement vers les serveurs de MarkMonitor », une société qui propose des solutions de protection de marque et de lutte contre la contrefaçon.

La réaction de ces administrateurs semble compréhensible, mais elle apparait tout de même un peu trop disproportionnée par rapport à la menace réelle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLes prochains jeux gratuits sur PS Plus et Xbox Live Gold
Article suivantInstagram : interdiction de partager la photo de son assiette en Allemagne

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here