BlackBerry : du cannibalisme signé Apple

Il est inutile de dire que BlackBerry va mal, cette information fait les titres de la presse Tech depuis suffisamment longtemps. Mais avant que le navire ne sombre, Apple compte bien sauver ce qui peut l’être en tentant de débaucher les meilleurs employés.

Non, Apple ne semble pas intéressé par le rachat des activités de BlackBerry. Par contre, la firme à la pomme tente de séduire les meilleurs employés de BlackBerry. Comme l’explique le Financial Post, Apple a ainsi débuté une campagne de « débauchage ».

Selon le quotidien, tout a commencé le 26 septembre dernier, au Cambridge Hotel and Conference Centre de Cambridge, dans la région de l’Ontario au Canada. À cette occasion, Apple aurait tenté d’attirer les meilleurs employés de BlackBerry en leur proposant des postes au siège social à Cupertino, mais aussi en proposant de prendre en charge les frais de déménagement et d’apporter une assistance à la procédure d’immigration vers les États-Unis aux candidats retenus.

Par contre, aucune information n’a filtré sur les profils recherchés. Par exemple, les compétences dans BlackBerry Messenger pourraient parfaitement être un plus non négligeable pour iMessage…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Maps : une personnalisation qui puise dans vos informations personnelles
Article suivantJailbreak – iOS 7 : attention à ne pas aller trop vite !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here