BlackBerry : une rupture nommée Passeport

Avec son smartphone Passeport, BlackBerry veut susciter des waouh, séduire les acheteurs en leur proposant un terminal en rupture avec le reste du marché. Avec son Passport, BlackBerry mise sur la rupture

Avec son clavier physique miniaturisé et son écran carré, un waouh spontané est de mise. Ce côté surprenant est délibérément voulu par BlackBerry vu que c’est une rupture avec le reste du marché qui a été sciemment recherchée avec ce Passport.

Avec son format similaire à celui d’un passeport, d’où son nom, le design du Passeport surprend par sa largeur plus large que la normale, son écran carré de 4,5 pouces et les trois lignes de lettres du clavier physique.

Avec une résolution de 1 440 × 1 440 points en haute résolution, l’affichage du Passeport est franchement confortable, très pratique pour visualiser l’intégralité d’une feuille Excel ou plusieurs rendez-vous dans le calendrier, et cela sans basculer en mode paysage ou devoir glisser le doigt.

Le clavier est original en ne proposant que des lettres. Pour ce qui est des caractères annexes, le choix est suggéré à l’écran. Après un petit temps d’adaptation, la saisie est très facile, lorsqu’on aura maitrisé que les touches du clavier physique sont également tactiles.

Hormis cela, avec son capteur photo de 13 mégapixels stabilisé, capable de filmer en Full HD, son microphone équipé d’un système de réduction de bruit, son espace de stockage de 32 Go extensible par cartes microSD, son connecteur micro USB, son processeur quad-core SnapDragon 801 cadencé à 2,2 GHz, et sa batterie de 3 450 mAh, le Passeport est très bien équipé, bénéficie surtout d’une autonomie de plus de deux jours en usage intensif !

Au niveau fonctionnement, le Passport fonctionne bien évidemment sous BlackBerry 10, ce qui donne accès à toutes les fonctionnalités de la plateforme, mais aussi à toutes les applications de la boutique BlackBerry World, sans oublier les applications Android disponibles sur l’App Shop d’Amazon.

Destiné avant tout aux professionnels, le Passeport embarque des solutions de protection des données, de cryptage et de sécurité, comme il sépare radicalement les environnements personnel et professionnel.

Dernier point, BlackBerry va commercialiser son Passeport au tarif de 649 euros, sans abonnement. Le terminal est disponible à la commande sur ShopBlackBerry.com.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPublicité : Facebook lance une nouvelle version de sa plateforme
Article suivantEst-ce que l’iPhone va devenir le téléphone préféré des pédophiles ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here