Blogger : Google fait marche arrière à la censure de la pornographique

Après avoir annoncé son intention de bloquer les contenus pornographiques de sa plate-forme de blogs Blogger, Google fait marche arrière.

C’est ce mardi 24 février 2015 que Google avait annoncé son intention de bannir les contenus pornographiques de sa plate-forme de blogs Blogger en restreignant leur accès uniquement à des blogs privés. Une décision qui aurait dû entrer en vigueur le 23 mars prochain.

Trois jours plus tard, c’est-à-dire ce vendredi 27 février, Google fait marche arrière en annonçant avoir renoncé à ce projet.

C’est dans un court communiqué que la firme de Mountain View annonce : « Nous avons reçu beaucoup de retour, concernant notamment le fait que ce changement soit rétroactif [certains utilisateurs ont un compte depuis plus de dix ans], mais aussi sur l’impact négatif que cette mesure pourrait avoir pour les personnes pour qui le fait de publier des contenus sexuellement explicites est une manière d’exprimer leur identité. Nous avons donc décidé plutôt que de mettre ce changement de règles en pratique, de renforcer notre politique en vigueur, qui interdit les blogs pornographiques commerciaux. »

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa NSA veut pouvoir espionner les téléphones !
Article suivantSteam VR : Valve annonce un casque de réalité virtuelle

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here