Bloodhound SSC : la voiture la plus rapide au monde sous forme de kit

Bloodhound SSC envisage de battre le record du monde de vitesse. Plutôt insolite, l’équipe vient de publier une image de la voiture… en kit.

À une époque, avant l’ère des consoles de jeu, des smartphones et d’internet, la tendance était de proposer des kits de construction comme cadeau de Noël. C’est par ce biais qu’un grand nombre d’adultes ont construit des avions, des bateaux, des voitures ou autres.

C’est dans cette idée nostalgique que l’équipe Bloodhound SSC a présenté une vidéo pour Noël, des images qui montrent la voiture qui va tenter de battre le record du monde de vitesse sous la forme d’un kit de pièces détachées.

Entre les pièces de métal et de fibres de carbone, on peut ainsi découvrir les câbles, les roues, le turboréacteur Rolls-Royce EJ200, la fusée hybride Nammo, ou encore la cellule de sécurité qui contiendra le commandant du Royal Air Force Andy Green, un homme qui possède déjà l’expérience d’avoir passé le mur du son dans un véhicule quatre roues.

Alors que ce bolide, une fois assemblé, va tenter de battre le record du monde de vitesse à Hakskeen Pan, en Afrique du Sud, les amateurs dont l’appétit a été aiguisé par cette vidéo peuvent aller admirer l’album Flickr gracieusement mis à disposition par Stephen Marjoram, le photographe de Bloodhound SSC.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPalm : un retour sous la houlette d’Alcatel OneTouch ?
Article suivantCES 2015 : une France technologique à deux vitesses

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here