Blue Origin : son moteur-fusée est fini

Blue Origin, la société spatiale de Jeff Bezos, fait un pas de plus vers son premier vol habité avec l’achèvement des travaux de son moteur-fusée.

Jeff Bezos, le grand patron d’Amazon, n’a pas des ambitions que dans l’e-commerce. Il veut aussi réussir dans l’espace grâce à sa société Blue Origin.

Mais avant de pouvoir faire payer des sommes folles à des clients pour des vols à 100 kilomètres au-dessus de la terre, l’entreprise doit mettre au point son lanceur.
Un grand pas en avant vient d’être franchi avec l’annonce de la fin des travaux sur son moteur-fusée. Baptisé BE-3, ce moteur est achevé, prêt à recevoir l’autre moteur à oxygène et hydrogène liquide qui seront tous les deux attachés à la capsule New Shepard.

Rob Meyerson, le président de Blue Origin a profité de la conférence de presse annonçant la fin des travaux sur le moteur-fusée pour assurer que , les utilisateurs commerciaux pourraient être prochainement accueillis.

Sans date précise, il est annoncé que le premier vol de test aura bientôt lieu. Une douzaine de lancements seront toutefois nécessaires avant un premier vol habité.

Blue Origin prévoit également de décrocher un contrat avec la NASA pour son vaisseau spatial. Si tout se passe bien, l’entreprise espère pouvoir monter un programme plus ambitieux d’ici à 2020.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPlayground Global : un incubateur pour les start-ups de l’internet des objets
Article suivantGear A : le pari osé de Samsung pour contrer l’Apple Watch

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here