BMW présente la technologie hybride de sa future Série 3

C’est l’année prochaine que BMW sortira une Série 3 hybride plug-in. C’est en avant-première que la marque allemande présente sa future technologie.

C’est en avant-première que BMW présente le prototype d’une Série 3 hybride plug-in équipée du système i8. La voiture embarquera un nouveau moteur quatre cylindres essence, issue de la gamme Efficient Dynamics avec la technologie TwinPower Turbo, associée à un bloc électrique pour une puissance d’environ 245 ch et un couple maxi avoisinant les 400 Nm par le biais d’une boîte à vitesses à 8 rapports.

Alors que sa consommation devrait se situer autour des 2 l/100 km, sa production de CO2 ne sera que de 50g/km. En mode tout électrique, cette Série 3 sera capable de parcourir jusqu’à 35 kilomètres à une vitesse maximum de 120 km/h.

L’adoption de la technologie hybride ne va bien évidemment pas nuire aux performances de la Série 3 vu que le moteur électrique sera à même de booster l’accélération en augmentant le couple.
Le passage à l’hybride ne change pas la conception et la modularité de l’habitacle. La seule réelle différence se situe dans le coffre. Il perd un peu de volume vu que les batteries sont glissées dans un compartiment au-dessous.

L’autre point intéressant de cette Série 3 hybride plug-in est son Proactive Driving Assistant, un système qui utilise le système de navigation de la voiture pour anticiper la gestion de sa motorisation, notamment la capacité de la batterie afin de pouvoir bénéficier du meilleur compromis en termes de consommation et puissance à disposition.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft confie sa sécurité aux robots K5
Article suivantPlus que Google, l’Europe veut aussi encadrer Apple, Facebook, Amazon et les autres

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here