Des bombes nucléaires pour protéger la Terre des astéroïdes

Des scientifiques russes ont démontré que l’utilisation de bombes nucléaires est une méthode efficace pour protéger la Terre d’une rencontre inopinée avec un astéroïde.

Comme le rapporte régulièrement la NASA, des astéroïdes passent régulièrement à proximité de notre planète. Selon ses prévisions, environ 5 000 astéroïdes sont potentiellement dangereux pour la Terre. Même si aucune collision n’est prévue pour les 100 prochaines années, la question se pose de savoir comment se protéger. D’après des scientifiques russes, la solution des bombes nucléaires est parfaitement envisageable.

Les chercheurs se sont penchés sur une méthode radicale pour dévier un astéroïde menaçant la Terre, à savoir faire exploser une bombe nucléaire pour provoquer une fragmentation de la menace. Pour valider que l’idée soit réellement réalisable, ils se sont appuyés sur une simulation concernant Apophis, un astéroïde géocroiseur bien réel.

À l’heure actuelle, le scénario qui consiste à faire exploser une charge nucléaire à proximité d’un astéroïde est interdit. Est-ce que cette interdiction pourrait être levée en cas de menace imminente d’une collision ?

Trouver des moyens pour dévier les astéroïdes

Il est raisonnable de penser que l’interdiction de faire exploser un engin nucléaire serait levée en cas de menace réelle pour la Terre. Toujours est-il que c’est aussi pour cette raison que des chercheurs dans le monde entier, notamment aux États-Unis et en Russie, recherchent des moyens pour dévier les astéroïdes de leur trajectoire.

Dans ce sens, une bombe nucléaire pourrait être une solution efficace, mais avec le risque que des fragments importants soient expédiés en direction de la Terre, en étant en plus irradiés. Cette solution n’est donc pas parfaite.

Il n’en demeure pas moins que la simulation réalisée par des chercheurs des universités de Saint-Pétersbourg et de Tomsk, ainsi que des centres de recherches de Keldysh et Sirius, permet de dire qu’une bombe d’une mégatonne suffirait pour Apophis, un astéroïde potentiellement dangereux qui mesure plus de 300 m de diamètre. L’objectif serait de le détruire le plus loin possible de notre planète pour que les fragments ne représentent pas une menace.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here