Boston Dynamics : les robots de Google racheté par Toyota

Cela fait maintenant plusieurs mois que Google a fait part de son intention de se débarrasser de tout ou partie de son activité robotique. En clair, il s’agit de retrouver un repreneur pour Boston Dynamics. Aux dernières nouvelles, le constructeur automobile japonais Toyota serait intéressé.

C’est le site TechInsider qui rapporte l’information. Selon lui, Toyota Research Institute, l’une des branches du constructeur automobile spécialisée dans l’intelligence artificielle, et Google auraient mené de solides discussions ces derniers jours au sujet d’un éventuel rachat de Boston Dynamics. La transaction ne serait pas encore finalisée, mais serait en bonne voie. Le site avance également qu’Amazon était également sur les rangs en tant que repreneur, mais que les négociations n’avaient par contre pas abouti entre le géant de l’e-commerce et le géant du web.

De fait, pour le moment, on ne sait encore rien de l’avenir de Boston Dynamics. Il faut attendre une annonce officielle pour en savoir plus au sujet d’une reprise, surtout à propos du nom du repreneur.

Sans qu’aucune information officielle n’ait été donnée au sujet de l’envie de Google de se débarrasser de Boston Dynamics, il semblerait que la motivation de la firme de Mountain View se situe au niveau de la rentabilité de ce secteur d’activité. À ce sujet, il ne faut pas oublier de rappeler que l’armée américaine a décidé d’arrêter d’utiliser le robot d’assaut LS3. De plus son catalogue se remplit de prototypes aux capacités de déplacement incroyables, mais sans véritable débouché commercial pour le moment. Ceci explique peut-être cela…

Toujours est-il qu’en cas d’accord entre Google et Toyota, on devrait rapidement entendre parler du changement de propriétaire de Boston Dynamics. Affaire à suivre…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSurface Phone : 3 appareils en 2017 qui joueront la carte de la différenciation
Article suivantElon Musk promet que SpaceX colonisera Mars avant la NASA
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here