Bourse : 25 milliards de dollars pour Alibaba

Pour son entrée en Bourse à Wall Street, le groupe d’e-commerce chinois Alibaba prévoit de lever un peu plus de 25 milliards de dollars, la plus grosse entrée en Bourse de l’histoire.

Fondateur d’Alibaba, l’ancien professeur d’anglais Jack Ma sonnera la cloche de Wall Street à 13h30 GMT, en signe d’ouverture de la Bourse, mais surtout pour donner le départ de l’entrée en bourse de son groupe.

Pour cette opération boursière, il est prévu que 320 millions de ses titres soient mis en vente, plus 48 millions de titres supplémentaires prévus en cas de forte demande, pour un prix unitaire de 68 dollars, soit une levée de fond d’un peu plus de 25 milliards de dollars. Alors que le record en matière d’entrée en Bourse est détenu par le groupe chinois AGBank, 22,1 milliards de dollars en 2010, l’entrée d’Alibaba risque d’être fracassante en pulvérisant ce record.

Si certains experts émettent des doutes au sujet de la réussite d’Alibaba, principalement à cause de la mentalité chinoise qui se base sur une stratégie C2C (Copier en Chine), la majorité considère cette opération comme étant une opportunité de récolter une part du gâteau de l’énorme marché chinois.

Il faut dire qu’Alibaba a enregistré un chiffre d’affaires de 2,5 milliards (+46%) sur son trimestre clos en juin, ce qui représente presque 2 milliards de dollars de bénéfice net sur un an, un résultat qui a triplé en une année.

Virtuellement inconnu hors de Chine, Alibaba ce géant de l’e-commerce compte près de 20 000 employés, contrôle notamment 90% du marché chinois des transactions en ligne entre particuliers avec sa plateforme Taobao (500 millions d’usagers) et 50% du marché chinois des ventes en ligne de professionnels à particuliers avec sa plateforme tmall.com. À cela, il faut ajouter une diversification à l’international, comme le rachat du site d’e-commerce haut de gamme « 11 Main » aux États-Unis.

Il est a souligné que les grands bénéficiaires de cette entrée en Bourse sont bien évidemment son fondateur, Jack Ma, mais aussi le groupe japonais SoftBank, premier actionnaire d’Alibaba (34%) ainsi que Yahoo! (22,4%).

Devant le siège d'Alibaba à Hangzhou (Chine).
Devant le siège d’Alibaba à Hangzhou (Chine).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 6 : grande ruée vers les magasins
Article suivantL’iPhone 6 est disponible… pour les lèves-tôt

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here