Bouygues Telecom : entre 1 500 et 2 000 postes à la trappe !

Depuis l’échec de la reprise de SFR, la situation de Bouygues Telecom ne cesse d’empirer. C’est ainsi que l’opérateur devrait annoncer la suppression de 20% de ses effectifs, soit entre 1 500 et 2 000 postes de travail.

Les promesses de préservation de l’emploi faites par Martin Bouygues lors de la tentative de rachat de SFR semblent très lointaines aujourd’hui alors qu’elles ne datent en fait que de quelques semaines. Alors que cette acquisition aurait dû redonner du souffle à la filière télécom, son échec engendre une réorganisation en profondeur de l’opérateur.

Après avoir annoncé une simplification des offres proposées, plus d’un millier, l’entreprise compte également réduire de manière drastique ses dépenses, une décision qui ambitionne de faire économiser 300 millions supplémentaires par an, une décision qui intervient alors que Bouygues Telecom a déjà réduit ses coûts de fonctionnement de 600 millions en deux ans.

C’est dans la continuité de cette stratégie que BFM Business annonce qu’Olivier Roussat, PDG de Bouygues, devrait annoncer ce mercredi la suppression de 20% des effectifs, une décision qui devrait toucher entre 1 500 et 2 000 postes de travail.

Il est à préciser que Bouygues Telecom affirme que « toutes les hypothèses et opportunités seront étudiées », ce qui n’est pas sans rappeler que plusieurs scénarios sont en cours en coulisses, notamment un éventuel rachat par Free ou Orange.

Martin Bouygues, en octobre 2013 à Meudon.
Martin Bouygues, en octobre 2013 à Meudon.
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker