Bouygues Telecom confirme l’offre de rachat faite par Numericable-SFR

Est-ce que l’opérateur Bouygues Telecom va se faire avaler par Numericable-SFR ? C’est en tout cas l’intention du groupe Altice vu que Bouygues confirme une offre d’entrée en négociations.

Après une trêve dans les grandes manœuvres entre opérateurs français, celles-ci semblent avoir repris de plus belle. En effet, le groupe Bouygues confirme avoir reçu une offre non sollicitée d’entrée en négociations pour la cession de Bouygues Telecom de la part d’Altice, la maison mère de Numericable-SFR.

Après une première offre de 8 milliards d’euros au mois de février, la nouvelle somme proposée serait de 10 milliards d’euros.

C’est ce mardi 23 juin 2015 que le conseil d’administration de Bouygues se réunira afin d’examiner cette nouvelle offre. Si Bouygues confirme bien avoir reçu l’offre, le groupe souligne aussi qu’aucune négociation n’est en cours pour le moment.

Il est à souligner que Free sera partie prenante en cas d’un éventuel rachat de Bouygues Telecom par Numericable-SFR vu que l’opérateur devra récupérer des fréquences, des antennes et des boutiques pour satisfaire d’équité de la concurrence.

C’est ainsi que le groupe Iliad, maison-mère de Free et Free Mobile, vient d’annoncer son entrée en négociations exclusives avec Numericable-SFR justement au sujet du rachat d’un portefeuille d’actifs dans le cadre de cette d’acquisition de Bouygues Telecom.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentQuoi de neuf dans Street Fighter V ?
Article suivantEnchères 4G : jusqu’à 2 lots par opérateur, 3 pour Free

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here