Bouygues Telecom : l’indécision des utilisateurs les pousse vers Free Mobile

À l’instar de ce qui s’est passé lors des dernières présidentielles françaises avec les Français qui ne voulaient plus Nicolas Sarkozy, il se passe la même chose avec les utilisateurs de Bouygues Telecom qui savent ce qu’ils ne veulent plus, sans forcément savoir ce qu’ils se veulent, ce qui les pousse dans le giron de Free Mobile.

C’est une étude réalisée par Edcom qui décrypte les raisons de la forte migration des abonnés Bouygues Telecom. Au niveau des motivations, c’est l’attrait des formules sans engagement qui semble être le principal moteur de cette hémorragie, mais la cause proviendrait surtout de la concurrence apportée par l’arrivée de Free Mobile, ce qui stimule le mécontentement en matière de qualité du réseau, mais surtout du point de vue budgétaire.

C’est ainsi que si 50,63% des personnes décidant quitter Bouygues Telecom ne savent pas vers qui se tourner, ils sont tout de même 13,86% à opter spontanément pour Free Mobile, devant les offres promotionnelles de Bouygues Telecom (10,62%), les forfaits maison de B&You (9,68%), ou SFR (7,36%).

Mais le plus étonnant de cette étude est le comportement des clients qui savent ce qu’ils ne veulent plus, sans forcément savoir ce qu’ils se veulent… et cette indécision semble pour le moment profiter à Free Mobile. Reste à savoir si les utilisateurs ne finiront pas par se lasser de Free Mobile, comme ils l’ont fait des autres opérateurs historiques.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInternet haut débit mobile : la 5G se profile déjà à l’horizon
Article suivantI/O 2013 : Google est prêt pour son grand déballage

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here