Bouygues Telecom : un rachat par Orange ou par Free ?

Alors que cela fait un certain temps que des bruits de rachat de Bouygues Telecom par Free circulent, une source proche du dossier annonce que l’opérateur historique serait en discussion avec Orange pour un rapprochement.

À l’instar de SFR qui est passée sous Numericable ou de Virgin Mobile qui est en vente, le marché des télécoms français est en pleine mutation. Le prochain gros changement pourrait concerner Bouygues Télécom.

Après son échec dans sa tentative de racheter SFR, Bouygues Télécom évaluerait plusieurs scénarios pour se relancer. Il faut dire que la situation semble particulièrement compliquée avec un chiffre d’affaires qui ne cesse pas de reculer, encore 5%, à 1,08 milliard d’euros au premier trimestre, alors que la perte opérationnelle courante est de 19 millions d’euros.

Afin de pouvoir s’assurer un avenir pérenne, une refonte de Bouygues Telecom est obligatoire, une métamorphose qui passera par un plan d’économie de 300 millions d’euros supplémentaires, un scénario qui pourrait mettre en péril de nombreux emplois.

C’est dans ce contexte que plusieurs rumeurs ont fait état que Free pourrait s’intéresser au rachat de Bouygues Telecom. Pourtant, selon une source proche du dossier, Martin Bouygues serait actuellement en discussion avec Stéphane Richard, le patron d’Orange.

Si aucun des groupes concernés ne confirme ou dément ces informations, il s’avère donc que l’avenir du paysage télécom française va passer par une consolidation du secteur. Alors que l’État insiste toujours pour maintenir quatre opérateurs, le ministre de l’Économie, Arnaud Montebourg, serait pour sa part pour un retour à trois opérateurs.

Si Bouygues Telecom se contente pour le moment d’annoncer que « tous les scénarios étaient sur la table », ces différentes rumeurs laissent tout de même penser qu’il y aura encore un sacré remue-ménage dans les semaines à venir alors que le marché est toujours soumis à une très forte concurrence.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDécouverte du sperme fossilisé le plus ancien jamais mis au jour
Article suivantSFR RED : forfaits à prix cassé pendant 6 jours
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here