Bouygues Telecom : tout reste à faire !

À l’occasion de la présentation de son plan de transformation, Bouygues Telecom souligne que les discussions avec Orange et Free n’ont pas abouti… en attendant de reprendre.

Toutes les rumeurs annoncées au sujet de Bouygues Telecom semblent s’avérer depuis que l’opérateur a présenté son plan de transformation. Alors que le marché reste pour le moment à quatre opérateurs, Bouygues Telecom va drastiquement se serrer la ceinture en attendant de trouver une autre solution.

C’est ainsi que le plan de transformation de Bouygues Telecom prévoit un recentrage des activités sur la 4G, une simplification des offres, des économies, mais aussi la suppression d’un peu plus de 1 500 emplois.

Mais ce qui a également été souligné, c’est que des discussions ont déjà eu lieu avec Orange et Free. Si celles-ci n’ont pour le moment pas abouti, il a tout de même été précisé que les portes n’étaient pas fermées et que les négociations allaient reprendre.

Si Bouygues Telecom va donc poursuivre seul pour le moment, rien ne présage de quoi serait fait l’avenir de l’opérateur à l’heure actuelle, surtout pas que ce célibat va encore durer longtemps.

Selon certaines rumeurs, les offres faites par Orange (environ 6 milliards d’euros) et par Free (entre 4 et milliards d’euros) seraient insuffisantes à l’heure actuelle aux yeux de Bouygues Telecom. L’opérateur tente peut-être de jouer la montre en espérant qu’un autre acteur entre dans le jeu pour doper les offres, par exemple un acteur étranger.

Rachat de Bouygues Telecom : les discussions avec Orange n'ont rien donné, mais...
Rachat de Bouygues Telecom : les discussions avec Orange n’ont rien donné, mais…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTweetDeck momentanément désactivé à cause d'une faille
Article suivantiPhone 6 : encore des fuites !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here