Brazzers : publication des données de 790 000 utilisateurs d’un site porno

Le site pornographique américain Brazzers a été piraté. Cela a conduit à la diffusion des données personnelles de quelque 790 utilisateurs dans le monde.

En 2015, le piratage du site de rencontres extra-conjugales Ashley Madison avait éclaboussé beaucoup de monde en raison du caractère sensible d’un tel site. Le piratage du site américain Brazzers risque de provoquer le même genre de polémique vu qu’il s’agit d’un site pornographique.

C’est en 2012 que le site Brazzers a été piraté, mais seulement aujourd’hui que les données ont été mises en ligne par les pirates qui ont exploité une faille informatique dans le système vBulletin mis en place par l’entreprise pour gérer un système séparé de son site. D’après le site spécialisé Motherboard, ce sont les données personnelles de quelques 790 000 qui viennent d’être rendue publique de cette manière.

En plus de voir leurs adresses e-mail et leurs mots de passe divulgués sur Internet, ce sont aussi tous les messages publiés sur les forums par les utilisateurs concernés par ce piratage qui ont également été publiés sur le web. Cela devient tout de suite plus embarrassant… lorsqu’on sait que les utilisateurs s’expriment librement sur leurs désirs sur les forums, ou donnent leur avis sur des films pornographiques. Brazzers, a confirmé les faits.

Brazzers fait partie des acteurs les plus importants de l’industrie du X en ligne. Ce piratage et la divulgation des données personnelles des utilisateurs pourraient donc s’avérer problématiques. Pour l’heure, selon Vigilante.pw, le site d’analyse de bases de données piratées, la publication des données volées n’a pas encore conduit à la divulgation publique d’utilisateurs.

Des utilisateurs du gouvernement sud-africain

Si aucune divulgation publique d’utilisateurs n’a été faite pour le moment, il n’en demeure pas moins que Vigilante.pw indique le repérage d’adresses e-mails de membres du gouvernement sud-africain. Selon la structure des adresses en question, il s’agit de personnes des départements de la justice et de l’agriculture, soit un total de 519 adresses.

Pour le moment, le piratage informatique de Brazzers n’a pas encore été revendiqué. La communauté dénonce cette fuite en expliquant que les données publiées relèvent strictement de la sphère privée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here