Brevets : Ericsson demande l’interdiction de commercialisation des iPhone 4G aux USA

Ericsson poursuit en justice Apple pour violation de brevets et demande notamment l’interdiction de commercialisation des iPhone 4G aux États-Unis.

C’est ce vendredi 27 février que le fabricant d’équipements de télécommunications Ericsson a annoncé poursuivre Apple en justice pour violation de brevets. L’entreprise suédoise a ainsi déposé deux plaintes auprès de la Commission américaine du commerce international (ITC) et sept devant une cour du Texas.

« Apple utilise actuellement notre technologie sans autorisation et nous demandons donc l’aide du tribunal et de l’ITC », a indiqué Kasim Alfalahi, le responsable de la propriété intellectuelle d’Ericsson. « Les produits d’Apple bénéficient de la technologie inventée et brevetée par les ingénieurs d’Ericsson. […] Nous sommes déterminés à partager nos innovations et avons de bonne foi essayée de trouver une solution juste », a-t-il ajouté dans un communiqué.

Dans les procédures lancées contre Apple, Ericsson demande des dommages et intérêts pour violation de brevets pour des équipements « cruciaux » de la marque à la pomme, et une interdiction de commercialisation des produits utilisant des brevets liés aux normes de communications mobiles 2G et 4G/LTE.

Cette action en justice intervient alors qu’Apple, qui devait renouveler ses accords de licence avec Ericsson le mois dernier, a refusé la nouvelle proposition du fait que son montant était jugé trop excessif.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSmartphones : la stratégie gagnante de Xiaomi
Article suivantIntelligence artificielle : un système autodidacte bat l’homme

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here