Brevets : Microsoft s’enrichit grâce à Android

Microsoft gagne quelques dollars grâce à plusieurs brevets. Par ce biais, l’éditeur de Redmond a reçu 1 milliard de dollars de Samsung en 2013. Brevets Android : Samsung a reversé 1 milliard de dollars à Microsoft en 2013

Malgré la gratuité annoncée d’Android, le système d’exploitation de Google n’est pas si gratuit que cela. Dès son lancement, Microsoft a pointé du doigt plusieurs propriétés intellectuelles. Plutôt que de bloquer l’OS, l’éditeur de Redmond s’est approché de HTC, Samsung, Asus, Sony ou encore LG pour en faire des partenaires.

Amorcée en 2010 avec HTC, cette stratégie vise à faire payer aux constructeurs une redevance pour chaque smartphone commercialisé. En l’occurrence, le constructeur taïwanais reversait 5 dollars par appareils.

Grâce à ces accords de licences, le magazine Re/code publie que Samsung aurait reversé au total 1 milliard de dollars de royalties à Microsoft en 2013.

Mais depuis le rachat de la division mobile de Nokia par Microsoft, la marque coréenne estime que les termes de l’accord auraient changé, un point de vue qui n’est pas perçu de la même manière par la firme californienne. C’est ainsi que Microsoft a déposé, en août, une plainte contre Samsung tout en réclamant 6,9 millions de dollars supplémentaires à titre de dommages à cause des intérêts non payés l’année dernière.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSteve Jobs (1955-2011) : cela fait tout juste 3 ans
Article suivantApple : un événement pour le 16 octobre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here