Brevets : Samsung attaque Ericsson

Si le monde geek est obnubilé par la bataille juridique que se livre Apple et Samsung, le géant sud-coréen est également en démêlés avec le Suédois Ericsson.

Ericsson avait accusé Samsung d’avoir violé un de ses brevets. L’équipementier suédois avait porté plainte devant un tribunal du Texas après deux ans de négociations infructueuses autour de plusieurs normes de télécommunications et de transmissions par réseau employées dans les produits de Samsung.

Telle une réponse du berger à la bergère, la réplique du Coréen ne s’est pas fait attendre avec une contre-attaque juridique de Samsung faite sous la forme d’un dépôt de plainte. « Nous avons cherché à négocier avec Ericsson de bonne foi. Mais Ericsson semble ne pas vouloir continuer à négocier, en faisant des allégations déraisonnables, qu’il cherche à faire approuver par la justice », communique Samsung qui ajoute : « Au regard de telles circonstances, nous n’avons pas d’autres choix que de prendre les mesures nécessaires pour protéger notre groupe ».

En effet, le géant sud-coréen de l’électronique a annoncé mercredi avoir porté plainte, en fin de semaine dernière, contre Ericsson aux États-Unis pour violations de brevets. La plainte a été déposée auprès de la Commission du commerce international des États-Unis et vise l’interdiction des importations et des ventes de certains produits Ericsson.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentArchos : la 97 Titanium HD qui vise le haut du panier
Article suivantiPad 5 : plus fin et plus léger

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here