Burj Khalifa ou comment Street View vous fait découvrir la plus haute tour du monde

Situé à Dubaï, le gratte-ciel Burj Khalifa est la plus haute tour du monde. Par l’intermédiaire de Street View, Google vous permet de la visiter.

Que cela soit par le biais du chariot de manutention ou par des ascenseurs intérieurs, il est dorénavant possible aux internautes de pouvoir visiter le gratte-ciel Burj Khalifa, cet édifice qui est la plus haute tour du monde avec ses 828 mètres de hauteur.

C’est grâce à des caméras panoramiques à 360° utilisées sur des chariots de manutention ou à des dispositifs comme le trekker que Google arrive à proposer des images intérieurs et extérieurs des 150 étages du Burj Khalifa.

La visite est par exemple époustouflante avec l’ascenseur virtuel que propose Street View.

La Burj Khalifa, appelée Burj Dubaï jusqu’à son inauguration, est un gratte-ciel situé à Dubaï aux Émirats arabes unis, devenu le 27 mars 2008 la plus haute structure du monde.

Sa hauteur finale, atteinte le 17 janvier 2009, est de 828 mètres. Elle doit former le cœur d’un nouveau quartier : Downtown Burj Khalifa.

Son inauguration et ouverture partielle ont eu lieu le 4 janvier 2010.

Les fondations ont nécessité :

  • plus de 330 000 m3 de béton armé, pesant plus de 110 000 tonnes. Un béton à haute densité et à basse perméabilité a été employé ;
  • de 39 000 tonnes de poutres en acier, pour un total de 192 piles enfoncées sur plus de 50 mètres. Chaque pile mesure 43 mètres de long par 1,5 mètre de diamètre. Un système de protection cathodique est utilisé pour limiter la corrosion par les substances chimiques des eaux du sol.
  • de 142 000 m2 de verre architectural SunGuard pour les façades a été utilisé.

Le poids total d’aluminium employé dans la construction de Burj Khalifa est équivalent à celui de cinq avions gros porteursAirbus A380.

Pour la circulation interne, un total de huit escaliers mécaniques et cinquante-sept ascenseurs, dont certains à double pont sont installés. L’ascenseur le plus rapide peut atteindre en montée et en descente 11 m/s (soit 40 km/h).

Enfin, 22 millions d’heures de travail cumulées ont été nécessaires à son édification.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHTC One : un successeur sous Windows Phone 8 ?
Article suivantSécurité : existe-t-il un avenir pour les mots de passe ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here