Avec le cabriolet LF-C2, Lexus s’attaque à BMW

Il n’y a pas photo, en présentant son cabriolet LF-C2, Lexus vise BMW, plus particulièrement sa Série 4 Cabriolet.

Dévoilé au Salon de Tokyo en novembre 2013, le coupé Lexus RC va hérité d’une déclinaison cabriolet, le LF-C2. Peu de chose sont pour le moment connue vu que le constructeur a pour le moment publié qu’une seule et unique photographie.

Alors que ce cliché ne constitue qu’une simple mise-en-bouche, il est force de constater que Lexus risque de faire très fort en s’attaquant au Série 4 Cabriolet de BMW, au même titre que le coupé RC s’est attaqué à la Série 4.

Alors que la fiche technique du futur cabriolet LF-C2 demeure un mystère, le site dédié à ce modèle offre la vue d’une éclipse solaire, ce qui signifie que, au fil du temps, le véhicule va progressivement se dévoiler. L’idée étant bien évidemment que le cabriolet soit entièrement révélé le 19 novembre, date d’ouverture du Salon de Los Angeles.

Pour se donner une idée de ce que pourrait être le cabriolet LF-C2, on peut rappeler que le coupé Lexus RC est doté d’un V6 3.5 de 306 chevaux, secondé par une variante RC F plus sportive équipée d’un V8 de 450 chevaux. Le coupé Lexus RC ayant reçu un chaleureux accueil aux États-Unis, c’est certainement pour cette raison que le constructeur japonais a opté pour une présentation du LF-C2 à Los Angeles.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentQoros dévoile une variante City SUV de sa compacte 3
Article suivantVoitures de luxe : Mercedes relance Maybach

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here