Une carte pour connaitre le déploiement du haut débit en France

C’est par l’entremise d’une carte interactive proposée par l’Observatoire France très haut débit qu’il est possible de connaitre l’état des lieux en matière de haut débit en France.

C’est ce mercredi qu’une carte interactive de la France présente les zones couvertes par le Haut Débit, une initiative visant à rendre transparente l’action du Gouvernement en matière de couverture nationale à l’horizon 2022.

Cette carte est disponible à l’adresse http://www.francethd.fr/.

La publication de cette carte est l’occasion de rappeler que le Plan France très haut débit vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022, un objectif qui s’appuie prioritairement sur le déploiement de réseaux mutualisés de fibres optiques grâces à un investissement de 20 milliards d’euros en dix ans partagé entre l’État, les collectivités territoriales et les opérateurs privés.

C’est par exemple de cette manière que les zones pour lesquelles les opérateurs privés se sont manifestés comprennent un engagement triparti pour déployer des réseaux FTTH d’ici à 2020.

Lorsque l’initiative privée est insuffisante, c’est le Plan France très haut débit qui accompagne le déploiement de réseaux d’initiative publique portés par les collectivités territoriales, ce qui concerne tout de même 43% de la population.

Le haut débit en France se détaille à la carte
Le haut débit en France se détaille à la carte

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle+ : autorisation des pseudos
Article suivantInternet : le blocage des sites est inefficace dans la lutte contre le terrorisme

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here