Cartographie : Bing Maps ne compte pas rester en rade

Si l’actualité de la cartographie évoque principalement Google Maps et Plans d’Apple, Bing Maps de Microsoft ne compte pas rester à la traîne en poursuivant l’extension de sa couverture.

En raison de l’impact sur la publicité de proximité, la cartographie est devenue un enjeu au cœur des batailles que se livrent tous les grands acteurs de la technologie, que cela soit Apple, Google, Yahoo!, Nokia ou encore Microsoft.

C’est dans ce contexte en ébullition que l’activité de la cartographie bat toujours son plein avec, par exemple, Google qui vient de racheter la firme israélienne Waze. Qu’à cela ne tiennent, les concurrents ne comptent pas en rester là à l’instar de Microsoft qui vient d’ajouter 270 To de donnés à son système de cartographie en ligne.

En effet, Bing Maps couvre désormais plus de 1 452 millions de km² de terrain avec son système de vues Bird’s Eye (45°) avec cette nouvelle mise à jour incluant de nombreux points du globe comme des villes, mais aussi des aéroports, des centres commerciaux ou encore des casinos. Ce sont ainsi quelque 4 700 lieux dans 59 pays qui sont couverts par Bird’s Eye.

Alors, entre Google Maps, Apple Plans ou encore Bing Maps, quel service préférez-vous ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS 7 : ces nouvelles icônes au cœur de la vindicte populaire
Article suivantiPhone : combien de nouveaux modèles ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here