Cash Investigation dénonce la face cachée des fabricants de mobiles

C’est mardi soir, sur France 2, que l’émission Cash Investigation a dénoncé la face cachée des fabricants de mobiles.

L’émission Cash Investigation d’Elise Lucet, diffusée ce mardi soir sur France 2, avait pour fil rouge les fabricants de mobiles, notamment le manque d’explication des grandes marques sur leur face cachée. Il faut dire que l’émission n’y a pas été avec le dos de la cuillère pour dévoiler certains secrets bien peu avouables.

En effet, que dire du reportage sur le site minier de Goma en République Démocratique du Congo, un site où des enfants extraient le précieux coltan, la matière première pour produire les condensateurs au tantale utilisés notamment dans nos mobiles ?

La même question se pose à la découverte du site ultra-pollué de la région de Baotou, en Chine, où sont produit du néodyme pour les multiples petits aimants nécessaires au bon fonctionnement des smartphones.

Même si cette face cachée est déplorable, comme le pitch de l’émission qui souligne « Comment les géants de la téléphonie vous vendent du rêve en dissimulant bien des cauchemars », cela n’excuse pas le manque de discernement et l’agressivité d’Elise Lucet qui a accablé Nokia, Samsung, Apple et même Bill Gates.

Il est vrai que les constructeurs prônent souvent la transparence sur l’identité de leurs sous-traitants et fournisseurs, ce qui est totalement contradictoire avec les reportages, mais est-ce que cela justifie l’agressivité montrée contre Thierry Amarger (Nokia France) ou vis-à-vis de Jean-Daniel Ayme (Samsung Europe) ? A priori pas, cela discrédite quelque part le travail d’enquête en la transformant en une chasse aux sorcières.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité