Est-ce que Facebook a violé la loi ?

Afin de pouvoir déterminer si Facebook a violé la loi en menant son étude comportementale sur près de 700 000 utilisateurs de son réseau, les autorités britanniques envisagent l’ouverture d’une enquête.

En modifiant le contenu des informations reçues par les utilisateurs afin d’étudier l’impact sur leurs émotions, Facebook s’est attiré le couru de nombreuses personnes et organismes.

C’est ainsi que la BBC et The Financial Times annoncent que les autorités britanniques sont en train de se poser la question de savoir si le réseau social n’aurait pas violé la loi protégeant les données privées, ajoutant que l’Information Commissioner’s Office (ICO), l’équivalent de la CNIL, n’allait pas ouvrir une enquête à ce sujet.

Ce même doute n’existe pas pour l’Electronic Privacy Information Center (EPIC), cet organisme ayant déjà déposé une plainte contre Facebook auprès de la Federal Trade Commission (FTC).

Pour rappel, Facebook avait mené une étude psychologique sur 689 003 utilisateurs anglophones, une recherche qui visait à savoir si le nombre de messages positifs ou négatifs lus par les utilisateurs influençait leu comportement.

Facebook au coeur d'une plainte
Facebook au coeur d’une plainte

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentQu’est ce qu’un site web ?
Article suivantBouygues Telecom : le oui, non, peut-être d’Orange

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here