Est-ce que la fusion Bouygues Telecom-SFR serait « la » solution ?

Après que son EBITDA a chuté de 26% en deux ans, Vivendi a décidé de se séparer de SFR. Pour tenter de retrouver des marges, est-ce que la fusion Bouygues Telecom-SFR ne serait pas la meilleure solution ?

Cela fait deux ans que Free Mobile a déferlé sur le marché de la téléphonie mobile française en s’accaparant plus de 8 millions d’abonnés mobiles, soit 12% du marché. Si les résultats du dernier arrivé sont mirobolants, ce n’est de loin pas le cas des opérateurs historiques.

En effet, en deux ans, l’EBITDA d’Orange a chuté de 17,5%, celui de SFR de 26% et celui de Bouygues Telecom de 30% ! Pour enrayer cette dégradation des marges, le passage de quatre à trois opérateurs serait peut-être la solution, ce qui reviendrait à dire que la fusion Bouygues Telecom-SFR serait « la » solution. C’est en tout cas l’avis de Xavier Niel (Free), mais aussi celui de Stéphane Richard (Orange).

Si cette fusion pouvait relancer les marges des opérateurs français, le petit problème est que cette solution ne correspond pas à la volonté politique actuelle qui souhaite conserver quatre opérateurs.

Dès lors, quelle solution aura gain de cause ? La volonté économique ou la volonté politique ?

Les opérateurs mobile brûlent de reconstituer leurs marges
Les opérateurs mobile brûlent de reconstituer leurs marges

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité