Est-ce que Microsoft osera un Lumia sous Android ?

Avec ses Nokia X, Microsoft a ouvert la porte à des smartphones fonctionnant sous Android. Pourquoi pas bientôt un Lumia ? C’est ce qu’annonce le très informé EvLeaks.

Les ventes d’appareils de la gamme Lumia ont certes progressé depuis le rapprochement de Nokia et Microsoft. Pourtant, comparativement au succès d’Android, cette progression fait pâle figure. C’est donc sans véritable réelle surprise que la gamme Nokia X a été proposée, une manière de stimuler les ventes d’appareils.

S’il semble peu probable que Microsoft laisse tomber son Windows Phone au profit d’Android, cette porte ouverte augure la possibilité d’un Lumia fonctionnant avec le système d’exploitation mobile de Google, ce qui permettrait à la firme de Redmond de vendre des appareils hauts de gamme.

Avec une interface reprenant l’habillage en tuiles colorées de Windows Phone, cette mouture sous Android pourrait d’ailleurs servir de passerelle vers le système d’exploitation de Microsoft.

Alors que ce scénario semblait totalement impossible, il n’y a pas si longtemps, tout semble possible désormais grâce à la gamme X, mais aussi grâce à un adoucissement des positions de Microsoft vis-à-vis de ses logiciels sur les plates-formes mobiles concurrentes.

Si un Lumia sous Android devient possible, cette hypothèse devient même probable à en croire le très informé EvLeaks. À le croire, un Lumia sous Android est carrément en approche pour bientôt.

S’il n’existe à l’heure actuelle aucun moyen de vérifier cette rumeur, il ne reste donc qu’à patienter pour en avoir le cœur net.

Rumeur : bientôt un Nokia Lumia sous Android ?
Rumeur : bientôt un Nokia Lumia sous Android ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLes fondateurs de Google veulent survivre aux robots destructeurs de Terminator
Article suivantiPhone 6 : 100 000 employés et 10 000 robots !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here