Ce qu’il faut savoir avant de passer à Windows 10

Tout le monde parle de Windows 10, de la mise à jour vers le nouveau système d’exploitation de Microsoft. Certaines choses sont à savoir avant pour éviter la moindre déconvenue.

C’est depuis le 29 juillet 2015 que Windows 10 est officiellement disponible. Tout le monde parle d’ailleurs de la mise à jour de Windows 7 et Windows 8.1 vers Windows 10, un processus qui est promis sans problème.

Malgré cela, un minimum de précaution est à prendre avant de lancer l’opération.

Pour commencer, un changement de système d’exploitation est une grosse opération, ce qui signifie risque pour vos données, aussi minime soit-il. De ce fait, commencer la mise à jour en faisant d’abord une sauvegarde de toutes les données est certainement une excellente chose.

Si Windows 7 et Windows 8.1 se mettent à priori très facilement à jour vers Windows 10, il faut tout d’abord s’assurer que sa machine correspond aux prérequis minimaux pour faire fonctionner le nouveau système d’exploitation.

Cela signifie que votre PC doit être doté d’un processeur cadencé au moins à 1 GHz, de 1 Go de RAM, d’une carte graphique compatible DirectX 9 et d’un espace de 16 Go libre sur le disque dur pour la version 32 bits, ou 20 Go pour la version 64 bits. De plus, l’écran doit pouvoir afficher au moins avec une résolution de 800×600 pixels.

Par ailleurs, il faut aussi s’assurer de la compatibilité de vos pilotes, car ce sont eux qui sont éventuellement susceptibles de poser des problèmes. Si vous êtes éligibles à la mise à jour gratuite vers Windows 10, une petite icône a dû apparaitre dans votre barre des tâches. Cela permet justement de réserver votre copie, mais aussi de tester la compatibilité de votre machine.

Ceci étant fait, il faut savoir que Windows 10 doit être téléchargé et qu’il a une taille de quelque 3 Go. De ce fait, disposer d’une ligne internet haut débit est pratiquement un prérequis.

Avant de lancer la mise à jour vers Windows 10, il faut aussi que votre machine soit en Windows 7 SP1 ou en Windows 8.1. De ce fait, il faut s’assurer que toutes les mises à jour soient installées avant de lancer la mise à jour proprement dite.

À l’installation, Windows 10 vous posera plusieurs questions. C’est à vous de choisir une installation personnalisée pour notamment préserver votre vie privée, ou une installation basique. Dans tous les cas, vous devriez aboutir à une version fonctionnelle de Windows 10 qui vous permettra de découvrir ses nouvelles fonctionnalités.

Il est à préciser que des millions de personnes dans le monde sont en train de passer à Windows 10, ce qui signifie que la latence peut être de mise dans certains cas.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNexus : un événement pour le 29 septembre ?
Article suivantGmail : comment ne pas perdre ses contacts ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here