#Celebgate : il reconnait le piratage des photos dénudées de Jennifer Lawrence

Fin 2014, des photos intimes de célébrités ont été mises en ligne, des images piratées sur leurs comptes. Connue sous le nom de #Celebgate, cette affaire a un coupable, un Américain qui a reconnu les faits.

Au début du mois de septembre 2014, une première vague de photos avait été mise en ligne sur Internet, des clichés montrant des images intimes de célébrités telles que Jennifer Lawrence, Rihanna, Meagan Good, Vanessa Hudgens, Kirsten Dunst, Kim Kardashian, Hope Solo… Une seconde vague a été diffusée peu de temps après. Cette affaire, qui a fait beaucoup de bruit, est connue sous le nom de #Celebgate. Alors que plusieurs suspects avaient été interrogés, l’affaire semble désormais proche de son dénouement.

Mardi, devant un tribunal fédéral de Chicago, Edward Majerczyk, 29 ans, a plaidé coupable. Cet Américain a reconnu avoir commis des intrusions illégales dans des ordinateurs, en vue d’y collecter des informations sur une période courant de novembre 2013 à août 2014. Le communiqué du ministère américain de la Justice ne cite aucun nom de victime. Il est tout de même précisé qu’il s’agit de plus de 300 comptes, dont au moins 30 de célébrités.

Pour les chefs d’accusation qui pèsent sur lui, Edward Majerczyk est passible de cinq ans de prison. Mais en raison des négociations menées avec le procureur pour qu’il plaide coupable, il ne devrait pas être condamné à plus de neuf mois de réclusion.

Ce n’est pas Edward Majerczyk qui aurait mis en ligne les photos

Si l’origine des images qui ont été publiées sur le web est désormais connue avec les aveux d’Edward Majerczyk, la question de leur mise en ligne reste encore un mystère. En effet, s’il a reconnu le piratage, il a par contre nié être le responsable de leur publication sur Internet.

C’est pour cette raison que l’enquête n’est pas encore bouclée et qu’elle se poursuit dans le but de trouver le ou les auteurs de cette divulgation. De fait, si l’affaire #Celebgate a bien avancé en identifiant l’auteur du piratage, elle n’est pas encore complètement élucidée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here