Censure : la Turquie approuve une loi de renforcement du contrôle d'internet

Le Président turc a autorisé une loi donnant à l’autorité gouvernementale des télécommunications (TIB) le droit de bloquer des sites internet sans décision de justice, une véritable loi de censure.

En donnant son autorisation à une nouvelle loi internet, le Président turc Abdullah Gül donne son feu vert à la censure du web. Cette nouvelle disposition donne en effet le droit à l’autorité gouvernementale des télécommunications (TIB) de bloquer des sites internet sans décision de justice.

Les 34 millions d’internautes que compte la Turquie ont majoritairement dénoncé cette décision en pointant du doigt la censure qu’elle risque de provoquer. En signe de représailles, plus de 80 000 followers ont arrêté de suivre Abdullah Gül sur Twitter.

Face à la levée de boucliers des internautes, le gouvernement du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a immédiatement proposé d’amender le texte. C’est ainsi que, dès mardi soir, une nouvelle disposition prévoit que l’autorité gouvernementale des télécommunications (TIB) devra communiquer sa décision de blocage à un tribunal, une instance qui aura alors 48 heures pour statuer sur la décision de maintenir ou pas le blocage.

Une chose est certaine, la liberté d’expression sur internet fait un sérieux pas en arrière en Turquie à cause de cette loi.

Turquie : le président approuve une loi internet et perd 80000 twittos
Turquie : le président approuve une loi internet et perd 80000 twittos

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFlappy Bird : attention aux malwares Android !
Article suivantSkype vs Lync : Microsoft va rajouter la vidéo

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here