Certains sont tout simplement « délicieux » pour les moustiques

Alors qu’on se pose la question de savoir pourquoi certains se font piquer par les moustiques et d’autres pas, la réponse est que certains sont tout simplement « délicieux » alors que d’autres ne le sont pas.

Il est de notoriété que tout le monde n’est pas égal face aux moustiques, certains se faisant véritablement dévorer alors que d’autres semblent mystérieusement ne susciter aucun intérêt pour ces suceurs de sang.

Une étude menée par l’école de médecine tropicale de Londres confirme que certaines personnes sont en fait plus « délicieuses » pour les moustiques, ce qui explique pourquoi ces personnes attirent les insectes.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont procédé à des séries d’expérimentation avec des jumeaux identiques et non identiques. Les essais ont montré que les moustiques étaient attirés par l’odeur corporelle de certaines personnes et pas d’autres. Cela confirme le fait que si on se fait piquer par les moustiques, c’est avant tout une histoire de génétique.

Cette nouvelle ne réjouira certainement pas les personnes qui doivent s’asperger de la tête aux pieds de produit répulsif, se cacher derrière autant de moustiquaires qu’ils peuvent, ce qui n’empêchera pas que le seul moustique à la ronde s’intéresse à leur personne. En fait, ces personnes sont simplement délicieuses au goût des moustiques !

Lorsqu’on gratte une piqure de moustique, il n’est pas certain que cette découverte calme la démangeaison.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOù se situe la frontière entre jouer à Darwin et jouer à être DIEU ?
Article suivantGénie génétique : la Chine choque le monde

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here