CES 2013 : les écrans souples proches de la commercialisation

La présentation par Samsung de ses écrans souples était très attendue, elle n’a pas déçu le nombreux public venu y assister.

Même Bill Clinton, l’ancien président des États-Unis, était présent lors de la démonstration de Samsung. En présentant une vidéo montrant des écrans qui se déroulent, se tordent comme du papier plastifier ou se plient, ce sont des « waaoohh » d’enthousiasme qui se sont élevés de l’auditoire.

Baptisée Youm, cette nouvelle technologie des écrans souples semblait prématurée lors de sa première présentation il y a deux ans, mais semble parfaitement opérationnelle aujourd’hui. D’ailleurs s’associant à l’événement, Microsoft est montée sur scène pour présenter ce à quoi pourrait ressembler un futur smartphone équipé d’un tel écran.

Si la commercialisation semble proche, même si aucune date n’a été avancée, il est certain que l’utilisation de tel écran sur nos appareils de demain permettra un net gain en poids et en solidité de l’écran qui deviendra incassable.

Alors, à quand le premier terminal commercialisé avec un écran souple ? S’agira-t-il du prochain Galaxy ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGalaxy S2 : il va recevoir Jelly Bean
Article suivantWindows 8 : un lancement solide sans être mirobolant

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here