CES 2014 : Haier compte frapper fort avec sa télévision 4K 3D sans lunette

Le constructeur chinois Haier pourrait sembler insignifiant face au géant Samsung, pourtant il compte bien sur la présentation de ses modèles innovants pour frapper un grand coup lors de ce CES 2014.

En matière de téléviseurs, le leader mondial s’appelle Samsung, mais on pourrait très bien aussi citer LG ou Sony. Pourtant, le constructeur chinois compte bien sur le Consumer Electronics Show 2014 (CES 2014) qui vient d’ouvrir ses portes à Las Vegas pour faire son entrée dans la cour des grands.

Pour y parvenir, Haier compte tout d’abord sur son téléviseur LED de 50 pouces affichant des images en 4K et en 3D, sans lunette ! S’il ne s’agit pour le moment que d’une annonce, il faudra attendre le retour d’expérience des visiteurs du CES 2014 pour en savoir un peu plus sur la véracité de ses caractéristiques.

Hormis cela, Haier compte aussi sur sa gamme de téléviseurs incurvés, de 55 pouces à 65 pouces, au design très soigné avec des bords ultras fins.

À l’instar des poids lourds du marché, Haier intègre également à ses téléviseurs la biométrie et le pilotage gestuel afin de personnaliser et améliorer le confort d’utilisation de ses appareils.

Pour finir, si Haier n’est pas pour le moment une référence en matière de téléviseurs, il faut préciser que la firme chinoise est tout de même numéro un mondial des marques en électroménager.

… et même un TV 4K 3D sans lunette
… et même un TV 4K 3D sans lunette

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRachat de Bitspin : quel avenir réserve Google à l’application Timely ?
Article suivantSEO : Panda, Penguin, Kownledge Graph, ce que Google a changé en 2013

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here