CES 2015 : les marques allemandes détrônent les Coréennes

En l’absence de Google, Microsoft et Apple, ce sont habituellement les marques coréennes qui règnent sur le CES de Las Vegas, mais pas cette année ! Elles ont été détrônées par les marques allemandes.

En l’absence de Google, Microsoft et Apple, ce sont habituellement les marques asiatiques qui règnent sur le CES de Las Vegas, plus particulièrement LG et Samsung. Alors que les deux frères ennemis sud-coréens monopolisent habituellement toute l’attention des médias, l’édition 2015 réserve une petite surprise vu que ce sont les marques allemandes qui tiennent la vedette cette année.

En présentant un prototype de voiture du futur, capable de se mouvoir seule, Mercedes a frappé fort, d’autant plus en optant pour une configuration inédite qui place le conducteur en vis-à-vis des passagers.

Audi est à Las Vegas pour introduire sa nouvelle voiture de sport autonome, un véhicule pour lequel un parcours de 885 kilomètres sans intervention humaine est prévu.
BMW est également présent au salon CES, pour y présenter son nouveau modèle de berline qui est capable d’éviter les obstacles et de se garer automatiquement.

Alors que les conférences de presse de Samsung et LG ont été relativement pauvres, c’est donc le plus logiquement du monde que les trois marques allemandes ont littéralement effacé les annonces des habituels géants du high-tech.

Si les acteurs habituels de la high-tech sont plutôt discrets à ce CES 2015, ce n’est pas le cas des fabricants, des stands où l’innovation est omniprésente.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple a l’idée d’un iPhone flexible
Article suivantCES 2015 : le marché des wearables doit décoller cette année

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here