Qu’est-ce qui a changé dans les règles du référencement Google ?

Au début de 2016, Google avait annoncé une mise-à-jour cruciale au niveau de ses algorithmes qui gèrent le référencement. Ces changements restent inconnus pour beaucoup mais leurs impacts ont été ressentis chez les fournisseurs du contenu.

Référencement Google : un contenu de meilleure qualité

Depuis 2015, Google veille à ce que le contenu des articles et sites classés par son référencement favorise la qualité plutôt que la quantité. Un principe que les nouvelles mises-à-jour des algorithmes, que Google utilise pour contrôler ledit contenu, renforce encore plus. Parmi les mesures qui vont dans cette direction figure les pénalités relatives au « keyword stuffing » ou bourrage de mots-clés. Cette pratique consiste à inclure des mots-clés non pertinents dans les éléments metas ou le contenu d’une page Web. Ainsi, les algorithmes, donnent la priorité de référencement aux sites avec moins d’articles mais qui sont de meilleure qualité et avec un contenu pertinent.

Prise en compte des besoins du lecteur

Un autre changement concerne la relation entre contenu et besoins des lecteurs. Les articles qui montent une plus grande volonté de comprendre le lecteur et les questionnements qui l’ont mené à sa recherche sont encouragés, au détriment des contenus plus simplistes. Cela ne signifie pas que les articles doivent forcément denses mais qu’ils répondent de manière claire et précise à la question qu’ils sont censés traiter. L’impact de ce changement est assez intéressant puisque de gros noms comme Vanity Fair ou The Economist sont un peu tombés dans le classement alors que de simples jeux éducationnels sont remontés.

Pas de mises-à-jour de Penguin et Panda ?

Quant aux mises-à-jour qui concernent Penguin et Panda et qui sont fortement attendues  par la communauté SEO, elles sont toujours floues. Selon Forbes, l’algoithme Panda a été intégré à l’algorithme central. Sa dernière mise-à-jour reste la version 4.2 qui date de 2015. Et si la volatilité des classements en janvier 2016 a renforcé l’hypothèse selon laquelle Penguin a été changé, John Mueller qui est le Webmaster de Google qui est responsable de l’analyse des tendances, a confirmé qu’une mise-à-jour n’a touché Penguin mais que l’algorithme central, lui, avait été modifié.

Référencement différent dans le cas des technologies mobiles

Un autre aspect de l’évolution de ces algorithmes d’évaluation est lié au développement intense des technologies mobiles qui a un fort impact sur toute la scène d’internet. Le futur de la diffusion de l’information semble être dans le développement d’applications et sites adaptés aux smartphones et tablettes. Google compte bien prendre cela en compte et l’intégrer dans les changements d’algorithmes. Le contenu destiné à ces appareils doit être plus court et plus concis que celui qui est relayé par les sites ordinaires. Le référencement de Google distingue donc entre ces deux types de contenu pour les classer de manière plus pertinente.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

1 COMMENTAIRE

  1. En ce qui concerne le référencement mobile, c’est surtout le contexte et l’intention des utilisateurs lors de recherche mobile qui est à prendre en compte.

    L’un des principal critère à prendre en compte en ce qui concerne la visibilité sur Google est la vitesse de chargement des pages des sites mobiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here