La chanteuse Taylor Swift dit stop à Spotify

En retirant l’ensemble de ses chansons du site de streaming audio Spotify, la chanteuse américaine Taylor Swift dit stop au site de streaming musical.

À l’heure actuelle, la chanteuse américaine Taylor Swift n’a pas encore expliqué sa décision de retirer l’ensemble de ses chansons du site de streaming audio Spotify. Mais comme son nouvel album, sorti la semaine dernière, est en passe de figurer dans les meilleures ventes de ces dernières années, il est fort possible que cette décision intervienne de manière à promouvoir la vente de ses disques, une pratique adoptée par de nombreux artistes qui préfèrent différer la mise à disposition de leurs nouveaux albums dans le but de ne pas rater des ventes.

Alors que près de 16 millions de ses 40 millions d’utilisateurs avaient écouté des morceaux de Taylor Swift au cours du mois écoulé, cette décision est bien évidemment une mauvaise nouvelle pour Spotify. Pour tenter de faire changer d’idée la chanteuse, le groupe suédois a exposé sa déception en publiant sur son blog : « Taylor, nous étions jeunes quand nous t’avons vue la première fois, mais maintenant il y a plus de 40 millions de personnes d’entre nous qui veulent que tu restes, restes, restes. C’est une histoire d’amour, bébé, dit simplement Oui » en reprenant des paroles de chansons de Taylor Swift.

Alors que Spotify et les autres services de streaming musical sont considérés comme étant les bêtes noires des artistes en réduisant leurs revenus, l’action de Taylor Swift s’inscrit peut-être dans une logique d’un certain ras-le-bol face à ce système peu rémunérateur pour eux.

Pour finir, il est tout de même bon de préciser que le cinquième album de Taylor Swift est intitulé « 1989 », son année de naissance, et qu’il s’agit d’un album plus pop que ses précédents albums.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiMac 27 pouces : un écran exceptionnel et des performances phénoménales
Article suivantPanoramic Ball : cet appareil photo à 360° sera lancé au printemps

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here