Chasse aux anglicismes : place aux « mégadonnées »

Dans sa volonté de bannir tous les anglicismes de la langue française, la Commission générale de terminologie et de néologie fait savoir que c’est le terme « mégadonnées » en lieu et place de « big data ».

Que cela soit le « courriel » pour remplacer le « mail » ou le « mot dièse » pour supplanter le « hashtag » ou encore le « tout en ligne » à la place de « pure player », la Commission générale de terminologie et de néologie prend très au sérieux son rôle de proposer des équivalents français aux anglicismes.

Dorénavant, selon le conseil donné par le Journal officiel de la République française, c’est le terme « mégadonnées » qui devrait être utilisé en lieu et place de « big data », ce terme qui fait référence à l’analyse de données informatiques à très grande échelle grâce à des outils spécialisés.

Alors que certaines adaptations françaises de termes anglais suscitent l’ironie et le scepticisme, qu’en sera-t-il de « mégadonnées » ?

Le secteur des "mégadonnées" est considéré comme prometteur en France et dans le monde.
Le secteur des « mégadonnées » est considéré comme prometteur en France et dans le monde.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSecret : Apple obtempère partiellement à la justice brésilienne
Article suivantOS X Yosemite : nouvelle bêta grand public

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here