Cheetah : un robot aussi agile qu’un vrai guépard

Conçu avec l’idée de pouvoir reproduire l’agilité et la vélocité du vrai guépard, le robot Cheetah nous fait oublier le temps où les robots étaient patauds et titubants.

Est-ce que l’on verra un jour des robots tenir la vedette dans 30 millions d’amis ? La réponse est peut-être lorsqu’on découvre la vidéo de Cheetah, un robot conçu par le prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Mis en ligne le 15 septembre dernier, cette vidéo permet de découvrir un prototype de robot très loin de l’époque où ils étaient patauds et titubants.

Conjointement conçu par une antenne robotique du MIT, l’agence de recherche militaire américaine Darpa, et la société Boston Dynamics appartenant à Google, le Cheetah a pour but de reproduire l’agilité et la vélocité du vrai guépard.

Capable d’atteindre la vitesse de 16 kilomètres/heure, avec des pointes à 45,5 km/h en laboratoire, le Cheetah est également capable de sauter des obstacles de plus de 30 centimètres.

Si toute sa gestuelle laisse penser à un vrai guépard, son aspect actuel, notamment avec tous les câbles et attaches qui le bardent, ne le rend pas encore véritablement similaire à son modèle. Malgré cela, une première vraie balade en plein air est une étape importante en vue du développement de tels robots.

Tremblez, les robots courent désormais comme Mabrouk dans 30 Millions d'amis
Tremblez, les robots courent désormais comme Mabrouk dans 30 Millions d’amis


Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 6 : à partir de 679€ chez Free Mobile
Article suivantRanking : est-ce que la justice obligera Google à divulguer son secret ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here