Cher Wang devient PDG de HTC

Cher Wang, la cofondatrice de HTC, devient la nouvelle PDG du groupe taïwanais en remplacement de Peter Chou.

En difficulté face à la concurrence qui devient de plus en plus vive, HTC tente de se repositionner en direction des objets connectés et des casques de réalité virtuelle. Pour accompagner cette transition, le groupe taïwanais a aussi décidé de changer de direction.

C’est ainsi que Cher Wang, la cofondatrice de HTC, va succéder à Peter Chou.

Peter Chou, qui a transformé l’entreprise de simple assembleur de PC à l’une des marques les plus reconnues du smartphone, se voit confier « un nouveau rôle stratégique ». Il prend la direction du laboratoire des développements d’avenir. Le conseil d’administration souligne qu’il a su faire preuve de « son expertise en technologie de pointe et en design de classe mondiale » ces dernières années.

Élue « la femme la plus puissante du monde du mobile » en 2011 par Forbes, Cher Wang est toujours classée dans le top 100 des femmes les plus puissantes dans le monde. Âgée de 56 ans, elle est diplômée de Berkeley et est la femme la plus riche de Taïwan.

« Je connais l’entreprise, les employés, et j’ai la vision », a confié Cher Wang. « Nous assistons à de rapides changements dans le secteur, le smartphone devenant un hub personnel nous connectant à un univers croissant d’objets intelligents. Nous avons été les pionniers du marché du smartphone, désormais cet esprit nous guide vers le potentiel d’une nouvelle génération de produits et services connectés.

L’accueil étourdissant reçu au début du mois par notre produit de réalité virtuelle, le HTC Vive, met en évidence l’importance de ces nouvelles technologies connectées pour notre avenir », fait-elle également valoir.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFreebox mini 4K : désormais accessible à tous
Article suivantWindows 10 : arrivée d’une build 10041

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here