Des chercheurs veulent prévenir le piratage informatique des avions

Serait-il possible de détourner un avion à distance par un piratage informatique ? C’est pour éviter ce scénario catastrophe que des chercheurs britanniques planchent sur les moyens de prévenir un tel acte.

Selon David Stupples, professeur à la City University, pirater un avion à distance pour le détourner ou le faire s’écraser n’est pas impossible.

Ce chercheur qui travaille pour la division contre le cyberterrorisme pour le gouvernement britannique n’a pas tort vu que, en 2013, Hugo Teso, un expert en sécurité, avait démontré qu’il était possible de hacker un avion via une application Android installée sur le smartphone d’un passager.

Cette menace est donc désormais prise au sérieux vu que David Stupples fait partie d’une équipe d’experts britanniques constituées pour prévenir une prise de contrôle à distance d’un avion.

Même si une cyberattaque contre un avion semble encore peu probable, le professeur Stupples souligne que « Il faudrait connaître la totalité de l’architecture réseau du système de pilotage, ainsi que toutes ses interfaces d’accès » pour pouvoir prendre le contrôle d’un avion, un scénario peu probable, mais suffisamment crédible pour qu’un groupe de chercheurs se mette au travail. Comme il le dit fort justement, « Les pirates potentiels sont nombreux et très intelligents, et nous ne devons pas les sous-estimer ».

Pour contrer une cyberattaque, David Stupples considère que le moyen le plus sûr serait de pouvoir désactiver les services à l’origine de la faille, « Nous devons imaginer des architectures capables de survivre à une cyberattaque », explique-t-il.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker